En ce moment je lis...

Lectrices tout terrain

  • Devant le sapin
    Celine et Milou sont capables de lire partout et dans toutes les circonstances ! Jugez vous-même... ;-)

« "Je, François Villon", de Jean Teulé | Accueil | "Americana" de Don Delillo »

21 février 2010

Commentaires

Melusine

J'ai un livre de John Irving qui m'attend dans ma PAL. J'ai hâte!

céline

@Mélusine : Lequel ? Tu n'en as encore jamais lu ? Ca doit être super de découvrir cet auteur, j'espère que tu auras beaucoup de plaisir de lecture !

Pickwick

Un gros merci pour ce billet ! John Irving, l'un de mes écrivains préférés... évidemment, j'ai énormément envie de le lire, surtout si le roman est "plus sombre" que les précédents ! Mais en VF nécessairement... est-ce que tu sais s'il a été traduit ?

céline

@Pickwick : Pas encore malheureusement... Mais à mon avis ça ne devrait plus tarder ! C'est en effet toujours un plaisir de découvrir un nouveau John Irving !

Milou

@Pickwick : Vu le temps que ma très grande lectrice de sœur a mis à le lire, je pense que je vais attendre la VF également... courage !

céline

Oui, 600 pages en anglais, c'est long ! Mais c'est chouette aussi de pénétrer l'univers d'un auteur dans sa langue...

Pickwick

Oui, ça doit être magnifique ! Mais je vais passer totalement à côté en VO. C'est même fort probable vu mon niveau in english ;)
Céline, je vais surveiller cela de près ! Tu m'as mis l'eau à la bouche :)
Et oui Milou, on a bien besoin d'encouragements !

Laurence Soubra

j'attends de lire ce nouveau roman de John Irving en vf, ça serait mieux, savez vous quand est ce que c'est prévu ?

céline

J'avoue n'en avoir aucune idée...Pas encore annoncé par le Seuil à priori. Courage pour l'attente !

Danièle

Last night in twisted river est à mon avis le roman le plus accompli de J.I, il est aussi pour les fidèles un moyen de retrouver au fil des pages en filigrane des flash backs de ses anciens romans. Enfin la guerre du Vietnam est vraiment abordée et de quelle manière ! Irving n'hésite pas à secouer et à parler des vieux démons qui hantent l'Amérique. Quel dommage que le livre ne soit pas sorti après l'élection de Barack O'Bama. On sent que c'est le dernier sujet tabou qui n'a pas encore été affronté. Ce livre sera-t-il le dernier ? Car il semble difficile de faire mieux surtout après la fin magistrale et le trait de génie qu'a eu l'auteur.
Vraiment :
Que peut-on faire de mieux après cela ?

céline

@Danièle : bonne question ! Mais j'ai confiance en John Irving pour nous surprendre une fois de plus... J'avais personnellement été bouleversée par "Until I find you".

oceane

pas terrible, répète 56 fois qui dit quoi;,,,,,,,,,,

dad

oui Céline c'est un roman sombre. Mais qui d'autre qu'Irving peut bâtir une intrigue ou une poêle est l'arme du meurtre d'une indienne qu'on a pris pour un ours, alors qu'elle est l'amante d'un chasseur d'ours et que ces mêmes ours conduisent des camions en portant des casquettes de base-ball. Oui l'homme est un ours pour l'homme (et réciproquement) mais, finalement, notre condition humaine est plutôt burlesque.

céline

Et oui mon Daddy Irving a bien saisi le burlesque de la vie ! Et même si ces histoires d'ours ne sont pas très bisounours, l'humour ne lui fait jamais défaut !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)